Skip to main content

CPF : Une Contribution de 100 € Obligatoire

Le paysage de la formation professionnelle en France a récemment été marqué par l’introduction d’une nouvelle obligation financière pour les utilisateurs du compte personnel de formation (CPF). À partir du 2 mai 2024, un décret publié le 30 avril dernier instaure un reste à charge de 100 € pour les salariés mobilisant leur CPF pour accéder à une formation éligible. Cette contribution, révisée annuellement en fonction de l’inflation, vise à renforcer l’implication des individus dans leur développement professionnel.

Une Obligation Partagée : Participation Employeur et Opco

Bien que cette contribution soit obligatoire pour les titulaires du CPF, elle peut être prise en charge par l’employeur, dans le cas des salariés, ou par l’opérateur de compétences (Opco). Cette mesure, inscrite dans l’article 212 de la loi de finances pour 2023, vise à encourager les partenariats entre les employeurs et les salariés dans le domaine de la formation professionnelle.

CPF : Un Outil pour l’Évolution Professionnelle

Le compte personnel de formation (CPF) représente une opportunité précieuse pour les travailleurs de toutes catégories professionnelles de développer leurs compétences tout au long de leur vie active. Les droits acquis sur le CPF peuvent être utilisés pour financer une variété de formations répondant aux besoins individuels et professionnels des titulaires.

Lire Aussi : Instauration Officielle du Reste à Charge de 100 euros au CPF

Une Contribution Financière Proportionnelle

L’article 212 de la loi de finances pour 2023 a introduit la notion de contribution financière des titulaires du CPF au financement des formations éligibles. Cette contribution peut être fixée soit en proportion du coût de la formation, avec un plafond défini, soit à une somme forfaitaire. Les détails précis de cette mesure ont été récemment précisés par le décret n° 2024-394 du 29 avril 2024.

Participation Obligatoire de 100 €

Depuis le 2 mai 2024, le décret n° 2024-394 a établi une participation obligatoire de 100 € pour les formations éligibles au CPF. Cette somme, ajustée annuellement selon l’indice des prix à la consommation, est automatiquement déduite du montant disponible sur le CPF lors de l’inscription à une formation via la plateforme moncompteformation.gouv.fr.

Cas d’Exonération de la Participation

Certains titulaires du CPF sont exonérés de cette contribution obligatoire. Il s’agit notamment des demandeurs d’emploi et des salariés dont le coût de la formation dépasse le montant disponible sur leur CPF, et qui bénéficient d’un abondement de la part de leur employeur. De plus, les titulaires du CPF ayant recours à leur compte professionnel de prévention (C2P) pour financer leur formation ou ceux victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle sont également exemptés de cette participation.

Prise en Charge par des Tiers

Outre les cas d’exonération, la participation obligatoire de 100 € peut être prise en charge par l’employeur, pour les salariés, ou par l’Opco. Cette prise en charge vise à faciliter l’accès à la formation professionnelle pour tous les travailleurs, quel que soit leur statut ou leur secteur d’activité.

Conclusion

En conclusion, l’instauration d’une participation obligatoire de 100 € pour les utilisateurs du CPF représente une évolution significative dans le domaine de la formation professionnelle en France. Cette mesure vise à renforcer l’implication des individus dans leur développement professionnel tout en encourageant les partenariats entre les employeurs et les salariés dans le domaine de la formation. Grâce à cette contribution, le CPF continue de jouer un rôle essentiel dans l’évolution des compétences et des connaissances des travailleurs français, contribuant ainsi à leur employabilité et à leur succès professionnel.

Vous désirez:

  • CRM & LMS
  • Parcours de formation E-learning
  • Formateurs distanciel / présentiel
  • Consultants

Boostez votre activité avec Eforma!

× Comment puis-je vous aider ?